06.21.64.27.53 contact@olivierobin.com

Pourquoi prendre le temps de faire une « Digital Détox » ?

digital detox

La « détox » est devenue un sujet d’actualité, dans une société où tous les excès sont à portée de main. C’est comme si vous faisiez un « reset » pour permettre à votre corps de se nettoyer et de se revitaliser. J’ai testé pour vous la « digital détox », qui illustre bien la situation dans laquelle nous nous trouvons. Connectés en permanence, même dans les endroits les plus reculés de la planète, nous ne sommes jamais seuls… et pourtant.

Imaginez, vous retrouver dans un endroit si calme et si reposant (1), que rapidement vous prenez conscience de la place que prend le tout numérique dans votre vie. Vous redécouvrez des sensations dont vous avez oublié l’existence. Une reconnexion humaine, qui prend tout son sens pour moi aujourd’hui.

Dans un monde où tout va de plus en plus vite, où les machines prennent de plus en plus d’importance, nous avons besoin de maintenir la cadence pour rester dans la course. Et pour avoir le sentiment d’exister, nous nous connectons de plus en plus souvent. Cet écran, quelque soit sa taille, devient une extension de soi, une fenêtre ouverte sur le monde, nous rendant accessibles toutes les informations. Là où auparavant, il nous fallait beaucoup d’efforts pour trouver des réponses à nos questions, aujourd’hui c’est accessible en quelques secondes et en quelques clics : c’est une révolution.

Nous sommes dans l’ère du numérique. Si l’on prend le seul réseau social Facebook, c’est presque 2 milliards d’utilisateurs par mois à travers le monde, 1,8 millions de « like » distribués chaque minute. Nous ne sommes pas en reste en France avec pas moins de 33 millions d’utilisateurs par mois. Ces chiffres sont simplement hallucinants (2), et montrent bien l’intérêt de Monsieur et Madame tout le monde d’être connectés.

Les programmes de formation d'Olivier

 

Mais comment expliquer un tel engouement, pour des « Amis », le plus souvent virtuels ?

Internet est génial, on y trouve tout ce que l’on cherche, de la dernière recette à la mode, au plus scientifique des rapports. Certains vous diront qu’ils n’ont plus besoin de livres, ils ont tout à portée de main. D’autres pensent que ces nouveaux moyens de communication sont autant de fenêtres ouvertes sur le monde. Et ils ont raison.

Aujourd’hui, tout s’accélère, et nous avons besoin de maintenir la cadence pour rester dans cette course effrénée du rendement. Nous passons de plus en plus de temps à courir, à en vouloir toujours plus, pour atteindre une soi-disant perfection. Toutes ces quêtes nous font oublier et perdre un principe fondamental que la nature nous a donné : La Liberté. La liberté de penser par soi-même.

De plus en plus de personnes sont dépendantes du « tout-digital ».  Ca ne pose pas de soucis, tant que cela n’influence pas négativement la vie au quotidien. Et les effets sont nombreux :

  • Difficultés d’endormissement liées à la luminosité des écrans
  • Irritabilité
  • Déconnexion du monde réel

La luminosité bleue des écrans maintient un état de veille artificiel et est mauvaise pour le sommeil, car elle trouble la mélatonine, l’hormone qui régule l’endormissement. (3)

Passer des heures voire des jours entiers à travailler, à surfer ou à jouer sur les différents écrans à notre disposition, énerve, rend irritable et violent. L’outil informatique est d’ailleurs mis à l’index chez les adolescents, car il favorise la déscolarisation et la désocialisation.

41% des français consultent leur mobile la nuit, 81% s’en servent au cours d’un repas et 84% en regardant un film ou la télévision. Comment peut-on communiquer au sein du cercle familial si cette connexion virtuelle est autant présente ?

Sous prétexte de pouvoir communiquer avec le monde entier, avec nos « amis », on ne communique plus. On se renferme sur soi on en devient superficiel, on attend le « j’aime » pour pouvoir exister. Nous avons l’impression d’être connecté, d’être visible auprès de beaucoup plus de personnes. Il faut bien avouer que c’est aussi un moyen de communiquer révolutionnaire, beaucoup plus rapide que les signaux de fumée, les pigeons voyageurs et même les courriers. Vous écrivez un mail, et hop ! Dans la seconde qui suit votre envoi, votre destinataire reçoit de vos nouvelles.

Mais, à ce que disent beaucoup d’utilisateurs, c’est aussi un bon moyen « de se débarrasser d’une patate chaude ». Combien de fois avez-vous entendu un collègue de travail ou un ami vous tenir tête en disant : « tu n’ouvres pas ta boîte ! Je t’ai envoyé un mail ».

Mais derrière ce moyen révolutionnaire pour communiquer, s’instruire, jouer, se cache les spectres de la déresponsabilisation, de la désocialisation et de l’addiction.

La frontière est mince pour se retrouver en permanence « collé derrière l’écran ».

Cette extension de soi, devient rapidement l’objet d’une déconnexion de la réalité. L’écran prend tellement de place, qu’on en oublierait les moments essentiels de la vie, comme manger, dormir, même échanger avec les autres… C’est un comble, là où nous recherchons plus « d’amis » avec qui échanger, nous nous coupons du véritable échange social.

Découvrez comment se reconnecter à une meilleure alimentation

 

Alors que faut-il faire ? Faut-il jeter ses écrans et aller s’isoler sur une île déserte ?

Non, il faut seulement apprendre à vivre avec et s’en servir à bon escient. Nous ne devons pas couper le lien avec cette technologie extraordinaire mais l’optimiser, pour que ce soit l’écran qui soit à notre service et non l’inverse.

Effectuer un séjour en Digital Détox (1) permet de reprendre contact avec l’essentiel. De nouvelles habitudes peuvent se mettre en place avec l’aide de professionnels. Une déconnexion numérique permet de se reconnecter à notre véritable nature humaine.

Le temps peut paraître long au début, on peut s’ennuyer et regretter cette hyper socialisation virtuelle. Mais ces moments de déconnexion deviennent vite des instants où vous pouvez « faire autre chose ». Remettre à l’agenda des activités que vous avez mises de côté, recontacter physiquement vos vrais amis, reconnecter avec votre corps, vos sensations, vos sens.

Tout comme à l’âge de pierre, nous avons besoin de maîtriser cette ère numérique. Il ne faut pas couper le lien avec cette technologie, mais l’optimiser pour la mettre à notre service. L’écran fait partie de notre vie d’aujourd’hui et de nombreuses applications permettent de gérer notre emploi du temps en fonction de nos besoins de connexions numériques et de connexions humaines.

 

  1. https://www.chateaulagraviere.com/
  2. https://www.blogdumoderateur.com/chiffres-facebook/
  3. http://www.20minutes.fr/sante/1736195-20151123-sante-chercheurs-preconisent-mode-sommeil-ecrans