06.21.64.27.53 contact@olivierobin.com

Une alimentation équilibrée…

… Avec de bons principes alimentaires.

J’aime manger, mais je veux avoir une alimentation équilibrée. C’est un réel plaisir pour moi que de me préparer à manger et de m’attabler ensuite. J’ai travaillé dans la restauration pendant près de 30 années. J’ai eu la chance d’avoir de très bons maîtres dans la matière, même si la plupart ne sont pas connus du grand public. Je les remercie du fond du  cœur, pour leur patience, pour les connaissances qu’ils m’ont permis d’acquérir. Durant toutes ces années, j’ai passé la majeure partie de mon temps derrière les fourneaux et pas seulement dans des restaurants de haute gastronomie. J’ai côtoyé aussi le traditionnel, les services de brasseries non-stop, la collectivité. J’ai toujours choisi les établissements dans lesquels j’allais bosser avec soin, comme j’ai toujours évité les fast-food (c’est un choix que je pourrai aborder lors d’un autre article). Comme je suis curieux de nature, j’ai même repris mes études à 40 ans, pour faire une licence en industrie agroalimentaire. Je souhaitais connaître la chimie des produits, ce qu’ils subissaient lors des transformations comme la cuisson par exemple. Le résultat de cette expérience…

Vous êtes en train de le lire aujourd’hui. Rien de tel pour vous faire prendre conscience que nous sommes allés trop loin en matière d’alimentation et que ça dure depuis des décennies. Sous prétexte de nous faciliter la vie, on nous empoisonne. Notre principe alimentaire et les stress de la vie d’aujourd’hui sont les deux facteurs majeurs, provoquant les maladies actuelles.

Les bons principes alimentaires

alimentation équilibrée

En toute humilité, je vais vous donner ici 11 principes alimentaires qui sont pour moi, essentiels pour une alimentation équilibrée, et pour prendre soin de son alimentation. Il s’entend bien que dans cet article, je ne vous parlerai pas de régimes alimentaires, ni mêmes d’intolérances ou d’allergies alimentaires et encore moins de tous les problèmes pouvant relever d’une compétence médicale.

Une alimentation équilibrée,

c’est une alimentation adaptée à chacun, qui va construire nos tissus, participer à être en bonne santé et avoir suffisamment d’énergie, sans entraîner de désordres lors de sa digestion. L’alimentation représente une nécessité qui doit regrouper les éléments vitaux : les vitamines, les minéraux, les enzymes, les acides gras, les protéines et les glucides lents. Mes propos consistent à favoriser le respect des besoins vitaux tout en éliminant les aliments nocifs et en assurant le plaisir de manger. Les éléments vitaux doivent être consommés à chaque repas, puisqu’ils interagissent entre eux.

Avant tout, la Gastronomie est garante d’une bonne digestion. Je dirais même que « la digestion » commence au fourneau, lors de la préparation du repas. Rien de tel pour vous mettre en appétit que de sentir toutes ces saveurs monter de la casserole, d’entendre le crépitement d’aliments de qualité dans la poêle, de voir tous ces produits frais s’entremêler. Vous l’aurez compris, lorsque vous prenez le temps de préparer à manger, c’est tous vos sens qui, à l’unisson. Ils vous mettent en appétit et vous permettent une meilleure production des précieux enzymes digestifs.

Découvrez ici une recette tout en couleur !

Venons-en aux faits, on a faim ! (de savoir)

1. Prévoyez vos repas le plus possible autour des protéines végétales. La viande n’est pas néfaste pour l’organisme à petites doses, elle renferme les protéines nécessaires au corps et à sa construction. Mais l’excès nuit en acidifiant l’organisme et en accélérant le vieillissement. Les céréales et légumineuses (sucres lents) vous assureront de l’énergie pour plusieurs heures et sont suffisantes si elles sont bien associées et diversifiées. (ex: riz/maïs, lentilles/quinoa)

2. Consommez plus de poisson, plutôt du sauvage, car même les plus gras (saumon, maquereau…) sont nettement moins gras que la volaille (qui est la protéine carnée la plus maigre). Tous les poissons renferment des vitamines B3 et B12, essentielles au bon fonctionnement du corps, mais aussi beaucoup de minéraux (magnésium, fer, calcium…)

3. Le midi, respectez le rapport des trois tiers, soit : 1/3 de crudités, 1/3 de protéines, 1/3 de sucre lents.

4. Pour le dîner, évitez toutes protéines animales, vous éviterez ainsi l’acidose (acidification du bol alimentaire) et passerez de meilleures nuits.

5. Consommez à chaque repas un maximum de légumes et fruits frais, afin d’apporter un maximum de vitamines, d’enzymes et limiter l’acidose du bol alimentaire.alimentation équilibrée

 

6. Préparez et consommez fréquemment des compotes de fruits frais dont l’action anti-acidose vous aidera à maintenir l’équilibre acido-basique de l’estomac.

7. Prenez le temps de manger, mastiquez lentement et considérez le fait de manger comme une activité à part entière. Plus vous serez dispersé, (télévision, mobile…) moins vous serez attentif à vos ressentis. Ressentir et prendre conscience de ce que vous mangez, vous permet de savoir lorsque vous êtes rassasié et vous évite de trop vous remplir.

8. Buvez, en mangeant, de l’eau pour sûr, ce qui aidera au ramollissement des aliments et facilitera leur absorption. Elle a bien-sûr une fonction hydratante et nettoie l’organisme en évacuant les déchets. Vous pouvez également consommer du vin, plutôt rouge et un verre par repas (les vins rouges, qui sont riches en flavonoïdes et en tanins. Ce sont de puissants antioxydants qui participent activement à la prévention des maladies cardiaques).

9. Evitez le sucre blanc, roux et le fructose qui ralentissent nos fonctions circulatoires, hépatobiliaires et pancréatiques. Ils favorisent par contre, l’acidose et la déminéralisation de nos tissus. Et attention, ils se cachent les bougres… dans les plats préparés et toutes les préparations industrielles que nous consommons au quotidien. Ils sont bien-sûr impliqués dans le surpoids, le diabète et les troubles cardiaques.

10. Ne grignotez pas entre les repas, sinon vous ne laissez aucun répit à votre système digestif, qui finit par s’épuiser et saturer.

11. Régalez-vous de plats simples, de bons produits. Pas besoin d’en faire des tonnes. Pas besoin d’être un grand chef ou d’avoir fait telle grande école culinaire pour se concocter un repas savoureux (je vous le démontrerai en vidéo prochainement)…

Ces quelques principes, faciles à mettre en place, constituent une bonne base pour retrouver une alimentation équilibrée. Pas facile de dire si un point est plus important qu’un autre, ils ont tous leur rôle à jouer et sont essentiels. Ils sont la base du respect de soi, et de l’aliment, notre carburant.

Si vous avez des commentaires ou des suggestions à formuler, ne vous en privez pas, je me ferai un plaisir d’y répondre.